Quelles huiles végétales choisir selon leurs bienfaits ?

Les huiles végétales regorgent de bienfaits. Mais lesquelles choisir en fonction des vertus attendues !

L’huile d’olive 

L’huile d’olive est un incontournable de notre placard et une des bases du régime méditerranéen.
L’huile d’olive est excellente pour la santé, en raison de sa richesse en oméga-9, des acides gras monoinsaturés. Leur consommation est associée à une diminution du risque de maladies cardio-vasculaires et à une baisse du cholestérol dans le sang.

Comment la consommer ?
Le point de fumée de l’huile d’olive est de 210°C environ. La cuisson de l’huile d’olive n’entraîne donc pas de problème sur la santé. Elle peut être utilisée aussi bien chaude que froide

L’huile de noix

Légèrement plus riche en oméga-6 que les autres huiles d’origine végétale, elle contribue à faire baisser le taux de mauvais cholestérol dans l’organisme et sa vitamine E protège le système nerveux.
Comment la consommer ?
L’huile de noix supporte mal la chaleur et s’oxyde très vite. Il est conseillé de la conserver à l’abri de la lumière. Idéale pour rehausser le goût des aliments.

L’huile de sésame

L’huile de sésame présente une forte stabilité oxydative, propriété due à la présence des lignanes, liposolubles, la sésamine et la sésamoline ! Elle allie les qualités des omega-6 aux propriétés anti-oxydantes de la vitamine E.
Comment la consommer ?
L’huile de sésame a de multiples bénéfices à la santé. Pour en profiter, vous pouvez en ajouter dans des recettes comme des salades. Outre ses usages culinaires, l’huile de sésame peut également être utilisée en cosmétiques comme masque pour le visage et soin pour les mains.

L’huile de cameline

C’est l’une des huiles les plus riches en oméga-6  et en oméga-3. La forte proportion en oméga-3 en fait un atout majeur pour diminuer le taux de sucre dans le sang.Elle a aussi un impact sur le taux de mauvais cholestérol et prévient les maladies cardio-vasculaires. Comment la consommer ? En assaisonnement, à froid,  l’huile de cameline ne supporte pas la chaleur.

L’huile de lin

L’huile de lin est l’une des plus riches en oméga 3 avec une teneur supérieure à 50%, une teneur élevée en fibres alimentaires et est riche en potassium, vitamine B1, B2, E et F, mucilages, protéines, et minéraux. Comment la consommer ? Compte-tenu du fort pouvoir oxydant de l’huile de lin, elle ne peut être chauffée. Elle se consomme uniquement froide, et doit être préservée de la chaleur et de la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chers clients, vos magasins Onalavie seront fermés ce mercredi 14 juillet. Merci de votre compréhension.

X